Tubeless Kite forum
Bienvenue chez vous sur TLK
Enregistrez vous "vite fait" et profitez de toutes les options du forum pour rejoindre l'espace du kite alternatif

Virez la fenêtre si elle vous gêne et restez un visiteur bienvenu !

[Test] Flysurfer Peak 4

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

default [Test] Flysurfer Peak 4

Message  little juju le Mer 28 Nov 2018 - 10:19

Une fois n'est pas coutume, je vous prépare un petit test/CR de cette fameuse aile monopeau dernière génération de chez nos bon amis Flysurfer.
Je ferais un peu à l’envers en éditant le post car j'ai bien reçu mon aile mais je n'ai pas encore eu l'occasion de naviguer avec.

Allé hop les petites photos détaillé de l'aile qui font toujours plaisir et surtout qui nous font comprendre certains trucs, ou pas du tout d'ailleurs !

Le package de la Peak 4. Le sac à été revu, plus simple et moins de déco, dommage j'aimais bien la déco sur celui de la peak3. Enfin c'est subsidiaire. Par contre une toute petite amélioration c'est le placement de la poche de rangement dans la largeur du sac et non plus sur le côté. Au moins, on peut ranger les kit de répa sans que le sac soit complètement déformé. J'aime bien ce petit détail.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010210

La déco de l'aile à été revu, sont shape et sa construction aussi.

-Le shape d'abord :
Il y a eu pas mal de changements de ce côté et c'est franchement une belle évolution. On le voit bien sur les vidéos qui tourne sur le net, le shape se rapproche beaucoup des ailes a caisson FS dont on a l'habitude. Grâce à ce shape l'aile semble plus stable et plus perf (surtout dans les virages).

- La construction :
Comme sur la version précédente, on retrouve les petit pontet sur le BF où sont attaché les suspentes des volets. Toujours appréciable pour réduire le ressenti de flappement dans les arrières au niveau de la barre.
On retrouve aussi le BA avec un retour rigidifié. Petite nouvauté introduite sur la speed 5 et la soul, les rigidificateurs ne suivent pas exactement le bord d'attaque. Cela permet de limiter l'abrasion du BA si l'aile frotte au sol.
Il y a aussi des rigidificateur qui vont jus'au milieu de l'aile. Je pense qu'il permettent de limiter la déformation de l'aile lorsque l'on choque. Et surtout de la stabiliser encore plus. Question construction je trouve ca bien fait mais par contre pour le rangement de l'aile c'est pas la même si on veut éviter de les plier.
Et la grande nouveauté ce sont les caissons ouverts aux oreilles ! Il y a un vrai caisson complet et un petit en bout d'aile qui n'est pas suspenté. Bonne idée de Flysurfer, il y a une ouverture pour évacuer les merdouilles ou la neige qui rentrerais dans le caissons malgré le grillage.
Enfin question spi on est bien servi ! Le Bord d'attaque, les oreilles, les caissons d'oreilles sont fait en spi DLX+ qu'on retrouve sur la speed5. Donc un spi qui solide qui à fait ses preuves ! Les "inter-caissons" pour les points d'attaches des suspentes sont aussi en DLX+. Il y a des beaux renforts là ou il en faut c'est cool. Enfin le reste de l'aile est en spi style soul. Bien léger ! Dans l'ensemble c'est très bien assemblé et bien pensé ! Chapeau bas !

Le chouette logo FS en impression sur le BA, c'est beau !
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010212

Pareil un beau logo en impression sur chaque oreilles de l'aile ! J'espère que ces impressions tiendront dans le temps.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010211

Ici on voit bien le caisson d'oreille avec l'entrée d'air grillagée ! Et le petit caisson tout en bout d'aile qui n'est pas suspenté.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010219

Côté BF du caisson.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010217

L'ouverture pour laisser les merdouilles sortir du caisson.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010218

Un des pontets de liaison entre le BF et les suspentes arrières (introduit sur la peak3)
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010214

Détail du BA et surtout des positions des point d'attaches. On constate que les points d'attache sont à différentes positions. Je serais curieux d'avoir des explication sur ce positionnement. Je suppose que cela permet de repartir la charge sur une plus grosse zone du BA.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010213

Le rigidificateur qui vas bien loin dans la corde de l'aile. Pour la stabilité et je pense que cela permet à l'aile de rester en forme une fois au sol ou lorsqu'on largue sur la sécu B-safe.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010216

Détail où l'on voit plutôt bien le liserer entre le BA et le rigidificateur. On voit aussi très bien les renforts pour les points d'attache des suspentes.
[Test] Flysurfer Peak 4 Pc010215

Pour moi la construction c'est du tout bon ! FS à fait un beau boulot de ce côté ! En plus d'avoir fait une super aile, ils ont bien travaillé côté détails et renfort. J'aime beaucoup.

[Encore un peu de patience pour les photos du B-safe ;-) ]


Voila une vidéo Ou Lolo nous explique comment monter le système B-safe. Ça permet aussi d'avoir un petit aperçu de comment fonctionne le système :
little juju
little juju
Dresseur de tapis volants
Dresseur de tapis volants

Poids : 0
Messages : 206
Date d'inscription : 06/06/2010
Age : 29
Localisation : Aix en Provence

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  jpl44 le Sam 15 Déc 2018 - 14:01

cette aile m'intéresse mais as-tu pu faire quelques sorties avec?
jpl44
jpl44
Allergique au latex
Allergique au latex

Poids : 72
Messages : 564
Date d'inscription : 14/09/2015
Age : 63
Localisation : St Herblain

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  tatahi le Sam 15 Déc 2018 - 14:13

Super CR :bow: :bow:

_________________
*******MULTIPILOT**********

Sonic 2 15.0 m,SOUL 12.0/ SOUL 9.0 / SOUL 7.0 /  BOOST 2 7.0 m à vendre / Stokes 2 6.0 et 5.0 m
PEAK 1 6.0 m, PEAK 3 4.0 m
Slice proto 170 Flysurfer Radical6 136 x 40
Hydrofoil ALPINEFOIL RAVE + Board Alpinefoil Freestyle 3
Madame: Francky Foil Ailes Wave et Wave XL
tatahi
tatahi
Admin

Poids : 68
Messages : 17349
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 62
Localisation : Provence, Le cannet des Maures

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  imotep33 le Lun 17 Déc 2018 - 15:12

moi j'ai fait une sortie ce weekend avec.
en terrestre (buggy) dans 8-10 nds.

je préfère nettement le ressenti en barre de cette V4. ca fait beaucoup plus kite, et moins drap à ficelle!
Le kite est plus tolérant et la limite du décrochage est plus douce. le virage est carrément plus agréable, ca flappe moins en virage. "ca tourne plus comme une caisson ouvert, le virage est plus rond". c'est ce que Laurent m'avais dit et ça colle bien à ses mots!
pour la sécu "B safe" j'ai testé que dans du vent leger. à voir ce que ca donne dans du plus fort. mais globalement ca a l'air de ne plus tirer une fois largué.

à la base, je cherchais une voile un peu plus puissante que la peak3 4m, mais moins qu'une 6m.
Je pense que ca va etre idéal pour mon utilisation. C'est à dire en doublon de mes Navy 8-11-15 pour aller dans des grosses pentes ou des coins foireux.
imotep33
imotep33
No pump guru
No pump guru

Poids : 80
Messages : 910
Date d'inscription : 11/03/2012
Localisation : Valence

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  icikite le Lun 17 Déc 2018 - 15:54

Comment est la pression en barre?
avatar
icikite
Poëte de la suspente
Poëte de la suspente

Poids : 0
Messages : 30
Date d'inscription : 20/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  icikite le Sam 19 Jan 2019 - 23:07

La pression en barre s'est beaucoup améliorée. Je dirais légere à médium. La Peak4 tourne beaucoup plus vite. Je crois que la Peak a bénéficié de la Soul.
Ayant eu la version 1,2 ,3 et la 4. Cette dernière version a eu le plus d'amélioration.
avatar
icikite
Poëte de la suspente
Poëte de la suspente

Poids : 0
Messages : 30
Date d'inscription : 20/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  imotep33 le Ven 25 Jan 2019 - 0:28

quelques sorties en peak4 5m, toujours du bonheur!
je la trouve bien plus progressive que la peak 3. (moins ON/OFF sur le B/C)
je reste sur mon ressenti initial:
Meilleur remontée au vent, ca ressemble vraiment à un caisson ouvert
super feeling en barre. c'est un super jouet pour aller gratter là ou ca ne passe pas en Navy.
plage basse efficace.

dès que j'arrive à me taper un 30 nds je vous dirait ce que ca donne ne plage haute. pour l'instant j'ai plus ridé en plage basse entre 10 et 20nds...
imotep33
imotep33
No pump guru
No pump guru

Poids : 80
Messages : 910
Date d'inscription : 11/03/2012
Localisation : Valence

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  lo² le Sam 9 Fév 2019 - 12:42

impatient d'avoir des retours sur la plage haute de la 5m².
je suis personnellement pas du tout fan de celle de la version précédente et j’attends beaucoup de la peak version 4 à ce niveau là.
lo²
lo²
Dresseur de tapis volants
Dresseur de tapis volants

Poids : 67
Messages : 101
Date d'inscription : 02/01/2014
Localisation : Forez

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  toto le Mer 13 Fév 2019 - 20:01

Après avoir rider 5 jours complets la Peak 5 et la 11 au col des Supeyres, voici mon petit CR, j'avais rider quelques fois la 3ème génération que je trouvais dur en barre avec un retour de l'aile un peu "sec" et les grosses taille avait un peu de mal a tourné...

Donc concernant la 11m plage de vent assez intéressante, en bas c presque comme une soul 15 (presque...), et entre une speed 5 15 et 18, pour la plage haute a 20 kt c'est encore largement exploitable même avec des rafales.(et j'ai maigris)

Concernant la 5 une plage basse que j'ai pas trop cherché car j'étais en snow mais les personnes qui l'ont utilisés était ravi très accessible et en ski ça tire avec pas grand chose, les femmes étaient ravis ils l'ont bien utilisées I love you ! Je l'ai sorti quand y'avait 25kt avec 35kt en claque, j'ai jamais été inquiet cheers  un contrôle totale aucune crasse dans ce vent marginale et surtout l'avantage que cela reste assez agréable a rider.

Pour ce qui est de la barre c'est du velours, simple et extrêmement minimaliste rien a dire! J'ai pu faire le test de la sécu avec la 5, je suis resté discuter avec les potes pendant quel m'attendait gentillement, récupération de la barre ça redécolle direct (faut juste faire gaffe avec toute la neige qui c'est accumulé devant).

Concernant la gestion de la 11 c'est quand même super maniable en comparaison a la peak 3 12, le retour en barre est doux et le B/C est beaucoup plus progressif qu'avant, la 5 n'est pas trop moustique on sent un contrôle totale de l'aile.

J'ai pu me prendre pour ATP et faire le kéké devant le chalet des gentianes avec la 11, le patron ma même servi en terrasse ...
aucun stresse je suis resté 30 min devant le chalet (vent du nord) nickel on sait exactement ce quelle va faire (la vidéo est sur FB)

Une réussite cette Peak, prochaine session landkite buggy et MTB
toto
toto
Félé du caisson
Félé du caisson

Poids : 98
Messages : 1202
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 38

http://bkt-kite.fr

Revenir en haut Aller en bas

default 11m2 de différence : Twin tip et Aeros Navy 15LW / Foil Gravity 1400 et Flysurfer Peak4 4m

Message  joudot le Jeu 16 Mai 2019 - 21:42

joudot
joudot
Félé du caisson
Félé du caisson

Poids : 80
Messages : 1336
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 66
Localisation : Epone

Revenir en haut Aller en bas

default Review suite à un hiver dans le grand nord Québécois en Peak 4, version 8 m et la nouvelle barre "Connect"

Message  Kuujjuaqstyle le Dim 21 Juil 2019 - 13:32

Voici mes notes de vols !

Excellent kite avec une plage d'utilisation ahurissante !

Lun 25 Mars 2019 08:53
Ça y est j'ai reçu ma Peak 4, 8m en fin Janvier 2019 accompagnée de la nouvelle barre Flysurfer Connect en version 50 cm.

Première surprise, le paquet est beaucoup plus petit qu'une voile à caissons standard ayant la même surface. C'est une voile monopeau (ou simple surface) qui n'a pas de caissons mis à part 2 petits en bout d'aile. Moins de tissus = plus léger et plus compact.

La 8 m vient en turquoise. Certains diront vert, bleu, ou aqua, mais je m'en fout, je suis daltonien et j'aime la couleur que je vois et les étincelles que procure ce nouveau jouet dans mon cerveau !

La nouvelle barre Connect est d'une très belle facture et arrive d'emblée avec une cinquième ligne installée. Elle arrive avec les 2 flotteurs de chaque côté, ce qui m'a un brin étonné car je ne kite pas sur l'eau autrement qu'à l'état solide. Les petits élastiques en bout de barre pour retenir les lignes une fois enroulées sont bien faits et munis d'une petite languette de plastique qui facilite la manipulation avec des mitaines, mêmes épaisses. Les élastiques demeurent souples même par temps très froid (-26 C) ce qui n'est pas le cas avec les élastiques de mes barres Ozones qui gèlent et ne s’étirent pas suffisamment pour être en mesure de les replier sur la barre et les cordes ou, aussi pire, restent étirés et ne remplissent pas leur fonction de retenir les cordes enroulées sur la barre … Bref, les élastiques de la barre Flysurfer fonctionnent.

Le Système de sécurité et le chicken loop sont tous deux très compacts. L'activation de la sécurité et le réarmement sont très faciles et ce, même par temps très froid. Par contre, le plastique du chicken loop aux températures sous les - 20 C devient très rigide au point qu'il ne se libère pas du crochet de mon harnais sous simple traction du kite lorsque j'active la sécurité ! Il faut que je pousse sur le yoke ou qu'une bonne rafale entraine une traction suffisante du kite pour qu'il se déplie et libère le crochet de mon harnais. Ceci est à la fois surprenant et pose problème à mon avis. En cas d’urgence, je doute qu’il soit toujours possible d’effectuer la poussée requise pour libérer le kite du harnais par temps froid suffisamment rapidement d’autant que les situations d’urgence nous prennent typiquement par surprise.

Bon mais revenons, à l’installation de la barre sur le kite.
Je sors la voile de son sac et la barre du sien. Je m’apprête à ranger les sacs dans le sac-à-dos. Crotte, j’ai oublié d’en apporter un ! Tous les kites d’hivers que j’ai achetés par le passé venaient avec un sac-à-dos. J’étais bien au courant que la Peak ne venait pas avec un sac-à-dos au moment de passer la commande et me disait que j’en avais un de disponible que je pourrais utiliser pour ce kite, mais l’habitude a fait que je n’y ai pas pensé. Penaud, j’ai donc fourré les sacs et les instructions à l’intérieur de mon manteau.

Le kite arrive pour sa part, monté en version 4 lignes. Pour adapter à la barre Connect qui arrive avec 5 lignes, on a deux options. Enlever la 5ième ligne de la barre ou ajouter le connecteur sur le kite. Pour ma part j’ai choisi de monter le kite en version 5 lignes.


Je kite la plupart du temps seul à Kuujjuaq au Nunavik et par très grand froid. Je ride jusqu’à -26C et toutes mes voiles (sauf ma Pulsion 18 m) disposent d’un système de sécurité avec une 5ième ligne qui tue complètement la traction. La fenêtre de survie n’est pas longue à moins 26 C auquel s’ajoute le refroidissement éolien et il est hors de question de me battre contre un kite qui ne veut pas arrêter de tirer lorsque requis.

Bref les instructions pour monter la 5ième lignes sont simples. Il s’agit en fait de 2 lignes qu’on attache chacune sur une boucle du système B-Secure déjà présente sur chaque côté de l’aile sur les brides « B ». On relie ensuite les 2 lignes à la 5ième ligne de la barre et le tour est joué. Il importe néanmoins d’être minimalement attentif pour que chaque ligne n’entre pas en conflit avec d’autres brides du kite ni avec les 4 autres lignes de la barre.

Premier vol !
Donc condition relativement douce au Lac St-Augustin, à proximité de Québec, avec un gros -8C, 6 à 8 nœuds de vent et 30 cm de neige fraichement tombés la veille. Avec mes 85 kg à nu, je ne m’attends pas à faire la ride du siècle, bien que la plage d’utilisation du fabricant indique 3 à 20 nœuds, mais bien à faire une prise en main dans des conditions clémentes.

Décollage en douceur et sans hésitation. Le concept monopeau donne une voile très légère et elle se soulève et décolle avec réel minimum de vent. Le pilotage dans ces conditions de vent est assez standard tant qu’on ne regarde pas le kite. La déformation en bout d’aile est inusitée en comparaison à toutes les ailes que j’ai pilotées jusqu’à présent et même dans ce peu de vent, la voile flappe ou faseille en bout d’aile lors des virages, sans toutefois perdre sensiblement de traction ni décrocher.

Cela est étonnant et je me suis demandé si ma voile avait un défaut. J’ai revu les vidéos promotionnels sur le site Flysurfer et les séquences où l’on voit les voiles se déformer et flapper sont très rares, de courtes durée et prises de loin. Une observation attentive m’a permis de voir que le pilotage sur les vidéo était doux et non agressif ce qui réduit les déformations de la voile et le flappage. Je suppose que les séquences de grande déformation et de flappage n’ont tout simplement pas été retenues par les experts marketing en raison de l’aspect pas vraiment sexy de la chose.

Lors de ce vol, la traction était conséquente au vent et l'épaisseur de la neige fraîchement tombée. Je réussis néanmoins à être tracté dans les allures de largue et de grand-large. La remontée au près est impossible et une allure de petit-largue est à peine possible dans les quelques rafales.

À cette température le système de sécurité s’active vraiment bien et le chicken loop se libère du crochet de mon harnais avec fluidité.

Je vous reviens avec une description de vol par vent en plage moyenne et en plage haute (super haute en fait et avec des résultats surprenants !).

Avatar
Kuujjuaqstyle
   


Dernière édition par Kuujjuaqstyle le Dim 21 Juil 2019 - 13:51, édité 1 fois
Kuujjuaqstyle
Kuujjuaqstyle
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 128
Messages : 7
Date d'inscription : 21/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

default Flysurfer Peak 4 review - suite

Message  Kuujjuaqstyle le Dim 21 Juil 2019 - 13:33

Lun 25 Mars 2019 12:14
Vol par des vents de12 nœuds de base avec rafales jusqu’à 18 nœuds.
La température est relativement douce au Lac Stewart à Kuujjuaq avec -14 C sur une neige considérablement durcie.
La voile décolle de manière souple et franche en bordure de fenêtre.
Aussitôt que je mets la voile dans la plage de puissance, la traction se manifeste suivie d’une bonne accélération.
Dans ces conditions, le kite se pilote de manière standard, la vitesse de rotation est semblable aux kites Ozone Frenzy ou Blizzard de taille semblable, c’est-à-dire assez rapide. Les rapports d’essai que j’ai lu sur cette voile indiquent une tension moyenne en barre. Pour ma part, je qualifierais la tension en barre de moyenne à élevée. Pas autant que mes Smart de première génération mais tout de même plus que n’importe quelle de mes récentes Ozone, Conceptair Pulsion et Peter Lynn leopard.

Autre aspect étonnant c’est que la voile a vraiment tendance à flapper dès qu’on est entre en plage moyenne-haute ou en effectuant des rotations un brin agressives. Ce flappage se répercute dans la barre ce qui étonne également. Il semble que je m’y suis habitué rapidement car dès lors de la deuxième sortie, cette vibration induite dans la barre ne me dérangeait plus.

Lors de cette première vraie sortie, j’ai tenté quelques sauts et ce n’était pas vraiment concluant. J’ai à peine décollé du sol au point qu’on ne parle pas de hang-time. C’est tout ce que j’ai réussis à en tirer lors de cette première vraie sortie. Il faut dire que je ne suis pas expert matière de sauts. Ces points se sont améliorés lors de ma sortie en plage haute et au-delà.

La voile permet d’atteindre de bonnes vitesses, dans les allures bon plein, largue et grand largue. Ce n’est évidemment pas une voile de course mais pour moi c’est pleinement satisfaisant. Le drift en vent arrière est vraiment chouette, la légèreté de la voile y est certainement pour quelque chose pour cette allure. Ce n’est pas non plus une machine pour gagner des records en remontée au près. Je dirais que c’est correct et suffisant.

Côté depower, c’est un système standard avec « cleat » et poulie. Au bout de la corde, il y a une petite sangle cousue en forme de boucle. La boucle demeure ouverte grâce à un petit dispositif, ce qui permet d’y glisser un doigt si on a des gants où d’attraper facilement le bout de la corde avec des mitaines. Le tout fonctionne très bien et permet d’ajuster le depower de façon adéquate.

Avec cette force de vent, la voile n’avait pas tendance à backstaller et le peu de fois où c’est arrivé, les reprises étaient vraiment rapides. En fait, la seule voile de mon attirail qui backstall aussi peu est ma Pulsion 18 m qui est une voile à caissons étanches en tissus ultralight.

Vol en plage haute et surhaute : vent de base entre 15 et 18 nœuds avec des pointes atteignant 28 noeuds . Il fait -18C sur condition de neige durcie avec un peu de poudreuse entre les vagues de houle formées par le vent des derniers jours.

La plage d’utilisation recommandée par le fabricant est de 3 à 20 nœuds pour un kite en 8m pour un rider de 75 kg. J’en fait 85 mais ce n’est pas très loin.

C’est ma deuxième vraie sortie avec le kite avec du bon vent.

Rien à redire sur la manoeuvrabilité et mes commentaires demeurent les mêmes. Cette fois par contre, ça flappe solide et presqu’en continue. La vibration dans la barre, qui m’étonnait lors de ma première sortie ne m’incommode plus. Je la sens sans équivoque lorsque j’y prête attention mais une fois la surprise passé c’est ok. Le bruit induit par la flappage est très audible et mon partenaire ce jour-là m’a dit qu’il savait en tout temps où je me situais par rapport à lui. De mon côté, je suis un brin sourd en plus de porter un casque sur les oreilles … alors aucun inconfort de mon côté en lien avec cet aspect.

Ce jour-là j’ai fait vraiment plusieurs sauts de 2 à 3m de haut. Avec un hang time de 3 -4 secondes. La voile demeure toujours contrôlable peu importe où on la positionne dans la fenêtre de vent et ne cherche pas à quitter la position qu’on lui donne ou du moins elle s’en écarte que lentement et de manière prévisible ce qui permet d’effectuer les corrections requises.

Dans cette plage de vent le système B-Secure permet d’atterrir la voile et de la repartir de manière très semblable au système Re-Ride des kites de neige Ozone et fonctionne très efficacement lorsqu’on active la sécurité. La 5ième ligne est un filin de style Dynema d’un bout à l’autre. Sur les kites Ozone, la portion de la 5ième ligne dans la région de la barre est une corde de diamètre semblable à ce qu’on trouve sur le depower. Sur Ozone on peut tuer la traction en tirant directement sur la cinquième ligne qui est facile à prendre avec des gants ou des mitaines car c’est justement une corde d’assez bon calibre. On peut faire la manœuvre sur la Peak 4 mais le filin est plus difficile à attraper en raison de son petit calibre. Autre détail, la cinquième ligne de la Peak ne dispose pas d’un « loop » permettant de bloquer la voile en position arrêt comme sur les Ozone en passant la loop dans une des petites cornes en bout de barre. Par conséquent, il faut obligatoirement sur la Peak maintenir la tension avec la main ou enrouler le filin autour de la barre.

Je n’ai pas mesuré le vent à la fin lors de cette sortie de 3 heures. Par contre, je sais que le vent avait continué de forcir et on a certainement atteint des pointes à 30 nœuds. Cette voile est vraiment étonnante dans sa capacité à ramasser des pointes complètement mongoles et ce avec une souplesse déconcertante. J’attribue cette capacité justement au flappage qui devient particulièrement intense à mesure que forci le vent. Jamais je ne me suis senti emportée de manière incontrôlée ni difficilement contrôlable. Au surplus, dans le top des pointes, le 2/3 arrières de la voile jusqu’au bord de fuite se « repli » comme en « accordéon » et remonte se cacher sur l’extrados dans la section du bord d’attaque ! Wow ! il ne reste alors que le 1/3 du kite qui est visible. Étonnant phénomène ! Ce faisant la voile tire d’autant moins et demeure tout à fait manœuvrable! Ce qui ajoute à la sécurité et réduit les risques d’être survoilé. Je ne suis pas certain que ce soit des conditions super pour assurer la durabilité de la voile et ne saurait pas recommander de voler par vent aussi fort mais c’est rassurant de savoir que c’est possible !

En résumé, une voile que j’estime facile à piloter, performante et sécuritaire (mis à part le chicken loop par très grand froid qui tend à rester agrippé au crochet du harnais par manque de souplesse de la gaine.). Une fois dépassé l’étonnement du flappage et des vibrations afférentes, c’est un magnifique jouet pour avoir du plaisir !

Je ferai signe si je fais d’autres découvertes dignes de mention.

Bon vent !

Avatar
Kuujjuaqstyle


Dernière édition par Kuujjuaqstyle le Ven 26 Juil 2019 - 11:57, édité 1 fois
Kuujjuaqstyle
Kuujjuaqstyle
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 128
Messages : 7
Date d'inscription : 21/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

default Flysurfer Peak 4 review - suite

Message  Kuujjuaqstyle le Dim 21 Juil 2019 - 13:40

Lun 06 Mai 2019 17:35
Ben voilà je retourne d'un voyage sur la banquise à entre Kangiqsualujuaq et un lac 100 km plus au nord appelé Tasialujuaq.
On a eu du très gros temps et comme il faisait assez chaud j'ai été en mesure de prendre des photo avec mon cellulaire du phénomène de "flappage" et de retrait du bord de fuite.

J'ai également eu la chance d'expérimenter la Peak en montagne : Wow ! Cette voile est très capable de ramasser des pointes de vent très impressionnantes sans décoller ni tirer démesurément et ce justement en raison du flappage et de rétrécissement de la corde de l'aile (Distance entre le bord d'attaque et le bord de fuite. En fait il m'est arrivé à plusieurs reprises que toute la partie de couleur foncée de la voile se rétracte derrière le bleu pâle du bord d'attaque mais je n'étais pas à même alors de prendre des photo dans ces circonstances en raison des pointes débiles de vent qui requièrent mon attention. La voile demeure tout à fait manoeuvrable même dans ce cas.

Cela fait de cette voile un jouet très sécurisant ! Ici au Nunavik nord du Québec, (et comme probablement partout ailleurs dans le monde) il vente considérablement plus fort sur les sommets que dans le fond des vallées et ce kite est capable d'en prendre !

[Test] Flysurfer Peak 4 Img_1813
[Test] Flysurfer Peak 4 Img_1814

et une photo de l'aile en vol "normal"

[Test] Flysurfer Peak 4 Img_1815
Kuujjuaqstyle
Kuujjuaqstyle
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 128
Messages : 7
Date d'inscription : 21/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  tatahi le Dim 21 Juil 2019 - 14:19

Merci pour ces lignes qui nous semblent venir d'une autre planète !  cheers

_________________
*******MULTIPILOT**********

Sonic 2 15.0 m,SOUL 12.0/ SOUL 9.0 / SOUL 7.0 /  BOOST 2 7.0 m à vendre / Stokes 2 6.0 et 5.0 m
PEAK 1 6.0 m, PEAK 3 4.0 m
Slice proto 170 Flysurfer Radical6 136 x 40
Hydrofoil ALPINEFOIL RAVE + Board Alpinefoil Freestyle 3
Madame: Francky Foil Ailes Wave et Wave XL
tatahi
tatahi
Admin

Poids : 68
Messages : 17349
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 62
Localisation : Provence, Le cannet des Maures

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  Nox le Mer 4 Sep 2019 - 15:35

Bonjour a tous,
Bien que n'étant jamais intervenu sur le forum, je vous lis avec attention depuis un moment.(merci pour les infos utiles partagées avec nous).

J'ai une question sur cette Peak 4...
Sachant que je suis équipé d'un caisson en 12m, que je pèse 90 kg (à un vache près), que mon programme est plutôt orienté balade et rando snow, et que je débute... à votre avis est ce que cette aile pourrait compléter celle en ma possession et si oui, quelle taille me conseillez vous?


Dernière édition par Nox le Mer 4 Sep 2019 - 17:42, édité 1 fois
Nox
Nox
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 90
Messages : 15
Date d'inscription : 04/09/2019
Age : 34
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  tatahi le Mer 4 Sep 2019 - 17:04

Bonjour,

De quelle taille parlerais tu ?

_________________
*******MULTIPILOT**********

Sonic 2 15.0 m,SOUL 12.0/ SOUL 9.0 / SOUL 7.0 /  BOOST 2 7.0 m à vendre / Stokes 2 6.0 et 5.0 m
PEAK 1 6.0 m, PEAK 3 4.0 m
Slice proto 170 Flysurfer Radical6 136 x 40
Hydrofoil ALPINEFOIL RAVE + Board Alpinefoil Freestyle 3
Madame: Francky Foil Ailes Wave et Wave XL
tatahi
tatahi
Admin

Poids : 68
Messages : 17349
Date d'inscription : 09/08/2008
Age : 62
Localisation : Provence, Le cannet des Maures

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  Nox le Mer 4 Sep 2019 - 17:40

Je pensais à une 4 ou 5 pour sortir dans des vents un peu plus fort sans me faire arracher.
Nox
Nox
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 90
Messages : 15
Date d'inscription : 04/09/2019
Age : 34
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  joudot le Mer 4 Sep 2019 - 17:53

La peak sature vite en plage haute. Il faut que tu choisisses en fonction de la plage haute que tu recherches. Il t’en faudra peut être deux pour compléter ta 12m.
joudot
joudot
Félé du caisson
Félé du caisson

Poids : 80
Messages : 1336
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 66
Localisation : Epone

Revenir en haut Aller en bas

default Taille de Flysurfer Peak 4

Message  Kuujjuaqstyle le Mer 4 Sep 2019 - 20:07

Nox,

Je pèse 85 kg à nu, donc habillé en hiver plus les bottes et ski ça doit faire un éléphanteau de plus, disons près de 100 -105 kg.
J'ai une 8 mètres et je suis sorti dans du très gros temps 20 à 25 noeuds avec des pointes à 30.
La voile avale tout. Il suffit de ne pas choquer la barre du tout. Ça flappe dur mais ça avale sans problème en plus de rester tout à fait contrôlable et ça tire très peu tant qu'on ne borde pas la voile.

Donc je te recommanderais un 8m pour commencer et selon les conditions que tu rencontres habituellement dans ton secteur j'irais avec une 5. La 5 sera probablement ma prochaine voile ;-).

Tu nous en donneras des nouvelles !
Kuujjuaqstyle
Kuujjuaqstyle
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 128
Messages : 7
Date d'inscription : 21/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  toto le Mer 4 Sep 2019 - 22:17

C'est quoi ta 12?

Pour ton poids une 5m pour le vent soutenu est tout indiquez (une peu plus de 30kt plage haute) , avec une 8m tu auras la plage de vent que ta 12
toto
toto
Félé du caisson
Félé du caisson

Poids : 98
Messages : 1202
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 38

http://bkt-kite.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  Nox le Jeu 5 Sep 2019 - 7:48

Mon aile est une vieille rapace 12m. Je l'utilise jusqu'à 15 knt environ. Je souhaite élargir ma plage haute. J ai aussi pensé a une 5 mais si la peak a du mal en plage haute ne vaut il mieux pas une 4? Sinon si une 8 couvre toutes les plage comme tu me le dis Kuu, peux être est ce la bonne solution en aile unique...(peut de me faire démonter en tant que débutant)
Nox
Nox
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 90
Messages : 15
Date d'inscription : 04/09/2019
Age : 34
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

default Peak 4 en 8m

Message  Kuujjuaqstyle le Jeu 5 Sep 2019 - 9:47

Pour une aile unique, la 8m serait mon choix. Bien qu'elle soit capable d'avaler de très fortes pointes ça demeure pas idéale dans toutes les conditions : Une seule aile ne peut pas tout faire. Puis un débutant dans 30 noeuds ... j'aurais tendance à laisser passer un peu de neige sous mes skis. Puis ensuite acheter une 5 m lorsque j'aurais suffisamment d'expérience dans la plage 15 - 25 noeuds.
J'ai une Ozone 11 m et ma Peak en 8m, ce sont les 2 voiles qui sortent le plus immédiatement après ma Pulsion 18 car le vent se fait souvent rare durant l'hiver, là où j'habite.

Bon vol !
Kuujjuaqstyle
Kuujjuaqstyle
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 128
Messages : 7
Date d'inscription : 21/07/2019

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  toto le Jeu 5 Sep 2019 - 19:02

Le snowkite n'a plus trop d'intérêt passé 30kt (trop rafaleux), la 4 sera trop moustique (surtout pour le snow), j'ai fais l'hiver dernier avec cette 5 elle est magique!
toto
toto
Félé du caisson
Félé du caisson

Poids : 98
Messages : 1202
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 38

http://bkt-kite.fr

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  Nox le Ven 6 Sep 2019 - 8:23

FS annonce des plage de vent pour la 5m de 3 à 26 knt pour un rider de 75kg. Je sais que c'est de la théorie mais pensez vous que avec mes 90+ kg, la plage de vent de l aile soit suffisamment décalée pour tourner de 15 à 25 knt sans être trop dans la plage haute (joudot dit quece n'est pas le fort de la peak)?

Nox
Nox
Espoir du caisson
Espoir du caisson

Poids : 90
Messages : 15
Date d'inscription : 04/09/2019
Age : 34
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  joudot le Ven 6 Sep 2019 - 8:29

Nox a écrit:FS annonce des plage de vent pour la 5m de 3 à 26 knt pour un rider de 75kg. Je sais que c'est de la théorie mais pensez vous que avec mes 90+ kg, la plage de vent de l aile soit suffisamment décalée pour tourner de 15 à 25 knt sans être trop dans la plage haute (joudot dit quece n'est pas le fort de la peak)?

Les plages de vent annoncées par FS sont correctes. Pour 90 kg la 5m sera parfaite pour du 15-25 kts Cool
joudot
joudot
Félé du caisson
Félé du caisson

Poids : 80
Messages : 1336
Date d'inscription : 25/06/2014
Age : 66
Localisation : Epone

Revenir en haut Aller en bas

default Re: [Test] Flysurfer Peak 4

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum